Partagez | 
 

 Josh Z. O'Connor [FONDATEUR]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Avatar : Cam Gigandet
Messages : 17
Patacitrouilles : 15
Je suis : Un Adulte
Âge : 22
Ascendance : Sang pur
Statut : Célibataire
Camp : Mangemort
Métier : Oubliator
Patronus : J'en ai pas

MessageSujet: Josh Z. O'Connor [FONDATEUR]   Jeu 30 Aoû - 16:50



✖ Josh Zayn O'Connor ✖

Bonjour ! Je m'appelle Josh Zayn O'Connor sous Cam Gigandet. J'ai 22 ans et je suis né à Londres avec un sang pur. Je suis un adulte qui a pour métier oubliator. Je suis actuellement célibataire et je penche plutôt pour les idées de Voldemort parce que les moldus sont des êtres inférieurs aux sorciers. Mon patronus est alors rien, je n'en ai pas comme tous les mangemorts et mon épouvantard prend la forme de Lou-Ann disant oui à l'autel pour un autre homme.




✖ Moi et mon tempéremment ✖
Mes petites définitions !

Hum… Comment je suis fait physiquement ? (quoi c'est pas ça la question ? Mais si si ! On ne peut pas ne pas parler de moi sans parler de mon corps si beau et si puissant... donc laissez-moi vous montrer qui je suis ! Smile Beau… Blond… des yeux charmeurs et une volonté de fer de te faire tomber dans mes bras ? Quoi ?! Allez t’es jolie… Mignonne… Avec du pouvoir… (Moi charmer mademoiselle admin ?! Nooon… Jamais je n’oserais…) Après tout je suis grand… légèrement musclé… les cheveux qui tombent dans le vent comme si je descendais de mon balai pour tes beaux yeux ma belle… J’ai une voix plutôt sexy faut l’avouer sans parler de ce parfum si masculin que je porte et qui t’attire. Cette démarche… ma façon de m’habiller en dehors de l’uniforme. Pour te plaire. Aucun détail n’ait laissé au hasard. Je ne suis pas du genre négligé à oublier de me soigner mais je ne passe pas non plus tout mon temps dans la salle de bain. Après tout le temps perdu à se faire beau est du temps perdu à te convaincre que je suis le seul et l’unique à tes yeux. Toujours ce sourire un peu arrogant et prétentieux sur le coin il m’arrive pourtant d’avoir une allure un peu sérieuse. Hum… Non en fait c’est pas vrai :p D’ailleurs les professeurs rien qu’à ma façon de me comporter n’arrivent pas à me prendre aux sérieux mais que voulez-vous on ne peut pas plaire à tout le monde et entre les filles et les enseignants pour moi c’est vite réglé… Bref une allure de beau gosse qui se la joue ? Mouais c’est plutôt moi…


Du genre à ne prendre pas grand-chose au sérieux j’adorais être servi comme un prince et que rien ne me résiste. Le plaisir était mon addiction contre la folie des adultes qui se prennent trop sérieux. J’adorais jouer encore et encore sans en trouver une fin. D’humeur peut-être trop joueur j’adorais voir les filles soupirer de désir quand je passais près d’elle. C’est comme une satisfaction comme je ne peux me passer. J’adorais alors allumer le feu et même provoquer les choses. Provoquer un sourire… une bagarre même. Je n’étais pas le genre à me cacher derrière ma baguette. Parfois un bon coup de poing façon moldu ne faisait pas de mal à certains même si j'avoue être un peu dégouté par cette race. Joueur oui et pourtant respectueux même si ça ne se voit pas toujours. Jamais je ne forcerais une demoiselle à aller contre son gré. C’est le moins que je puisse faire en respect vis-à-vis de la même gente que celle qui a su m’aimer et m’aider à grandir. Je ne suis pas là pour leur faire du mal. Enfin pas volontairement. Après j’y suis pour rien moi si elle craque et que quand je les lâche elle pleure… En tout cas y a rien de mieux qu'une fille qui vous dit non et finit par vous supplier de tout lui donner... De toute façon une fille qui pleure pas c’est pas une fille xD ! Bref revenons à nos citrouilles… Les filles parfois ont tendance à dire que je suis un peu prétentieux et arrogant mais elles ont tellement de mal à avouer que ça, cumulé à mon assurance, les faits complètement craqué. Sauveur d’un jour, enfoiré d’un autre. Je peux bien porter des noms mais rien ne me touchera. Suis-je sans cœur ? A voir… Comme je vous le dis, je ne suis pas là pour faire dans la sensiblerie. Je laisserais ça à des camarades de classes. Tétu alors je ne renonce jamais quand j’ai une idée dans la tête. Si tu deviens ma cible ma pauvre… Tu n’as pas fini d’entendre parler de moi. Jamais jusque là je n’ai renoncé…



✖ Mon histoire, Ma vie, Mon bordel ✖
Ce qui fait que je suis moi !


LA FAMILLE

Mon père : William O’Connor, Décédé.
Un air fier et arrogant. Un physique imposant par sa carrure sportive. Il a tout de l’homme qui se fait respect et qui n’hésite pas à s’affirmer. Généralement on ne tente pas d’abuser de sa confiance deux fois. Etait-il capable de tuer un homme par trahison ? Suis-je obligé de vous répondre ? Ce n’est pas le genre de personne à prendre à la légère. A la première impression d’ailleurs il a tendance à impressionner et jeter un froid dans le dos. Il est fermé aux idées qui sont différentes des siennes. Il a une vision fixe et généralement s’y tient.

Ma mère : Mélody O’Connor Scott, Décédée.
Un air doux mais torturée. Elle a un physique plutôt angélique malgré son âge. Elle est plutôt mince et pas très grande. Elle attire très vite la confiance. C’est une femme qui a du cœur et de l’amour à donner. Elle n’a pas un très fort caractère mais elle ne se laisse pas non plus faire comme ça. Disons qu’elle est différente de son mari : elle ne tente pas d’écraser les autres pour imposer son point de vue au contraire elle reste très ouverte.

Ma grand-mère : Héléonore O’Connor, décédée la vieille pie !
Vieil pie arrogante et fourbe. Elle reste la dernière de mes grands-parents. Franchement… Si j’avais pu choisir, ce n’est pas elle que j’aurais voulu voir partir en dernière ! Le pire c’est que cette peau de vache s’attache bien à la vie ! Elle pète trop le feu à mon avis pour une mémé de 70 balais. C’est la maman de papa et bien je comprends d’où vient le côté fier de mon père… Elle parait douce et gentille au premier abord. Je serais prêt à parier que quand elle était plus jeune c’était une vraie manipulatrice. En tout cas elle en reste pas moins calculatrice même à cet âge. Increvable la vieille !

Ma cousine : Vesper O’Connor (22 ans) Mangemorte
Manipulatrice et Calculatrice. Le portrait craché de ma grand-mère niveau tempérament. A croire que cette fille est le diable incarnée. Mais ne croyez pas que je la déteste comme ma grand-mère… Comment détester une beauté pareil ? Blonde aux yeux vert elle a tout pour paraitre un ange. Malheureusement elle était loin de la lumière. Petite fourbe de surcroit elle adorait faire croire aux mecs qu’ils pouvaient les avoir pour mieux les mettre à ses pieds et accessoirement à son service. A croire que manipuler les autres dans la famille c’est génétique… tous les deux on a un lien plutôt étrange que je ne saurais trop qualifier. Je crois qu’elle ne serait pas ma cousine que l’inceste ne serait plus une excuse pour ne pas lui donner une bonne leçon à ma façon. Partenaire alors de jeu elle choisit mes cibles et moi les siennes… Mangemorte tout comme moi, rien de plus fort que les liens du sang entre nous. Même si elle n'est pas le genre à aimer je sais qu'elle protège mes arrières et moi les siennes. Ah oui et le détail qui tue... Des fois je l'embrasse à pleine bouche. pas parce que je l'aime non... ça l'énerve et elle se met dans une colère tellement noire quand je fais ça que c'est plus fort que moi, ça m'amuser terriblement ! Un jour elle va m'avada kevavérisé je vais rien comprendre...

Mon cousin : Dylan O’Connor (19 ans) Mangemort
Casse-cou et chieur sur les bords. Il est différent de sa sœur par son côté courageux et intrépide sans vraiment réfléchir. J’adorais mon cousin dans le temps et apprendre au passage toutes les ficelles pour avoir les nanas à ses pieds. Il était trop gentil ce petit ! Il allait se faire bouffer par les femmes et je suis là pour y remédier. Tout aurait pu nous laisser croire alors qu'il finirait traitre à son sang mais j'y veillais pour que ça n'arrive pas. Aujourd'hui même s'il est bien moins violent que sa soeur ou moi il n'en reste pas moins un des notre et c'est le principal !


MON ENFANCE

On se retrouve un jour où l’autre dans les pas de quelqu’un d’autres avançant dans l’inconnu tremblant de faire une faute. Le jour où j’ai acquis l’âge de raison voilà le sentiment que j’eus. Fils unique et donc seul héritier, mon chemin était déjà tout tracé par mon père. Qui n’a pas eu ce sentiment un jour qu’il risquait de suivre les pas de l’un de ses parents… Moi j’étais destiné à devenir comme mon père. Autant vous dire que mon enfance n’a pas été glamour tous les jours. J’ai plutôt été élevé dans une éducation stricte de façon à devenir un jeune homme respectable un jour en apparence en apprenant doucement les ficelles de la fourberie et de la manipulation. Très jeune je fus donc bercé dans le mensonge et la tromperie ne devenant plus qu’une seconde nature pour moi. Ma mère fut la seule à me donner de l’amour et de temps en temps freiner mon père dans cette éducation sévère. Elle fut la seule à me prendre dans ses bras quand j’avais peur du noir à trois ans. La seule à me réconforter quand je fis une chute à 4 ans et que je pleurais. La seule à cacher certaines choses à mon père pour éviter que je sois trop puni. La seule qui s’est vraiment souciée de moi et non pas ce que je représente comme statut pour la famille. J’aime ma mère et je serais toujours là pour elle. Elle a su me protéger et je saurais en faire de même. Voilà ce que j’ai appris dans mon enfance : le besoin de protéger un être aimé. Mais ce ne fut pas la seule chose qu’on m’apprit… un homme ne pleure pas. Un homme ne montre pas ses sentiments. Un homme sait se servir des autres à son avantage. Un homme ne recule jamais devant rien. La peur est pour les mauviettes. La tricherie… La manipulation… Le savoir faire d’avoir des acolytes fidèles. Tant de choses qu’un enfant normal de 11 ans ne saurait même pas l’existence et pourtant moi déjà à cet âge j’en maitrisais les bases pour n’avoir plus qu’à les mettre en pratique le jour de mon arrivé à Poudlard…


POUDLARD

Poudlard devint très vite mon terrain de chasse et d’apprentissage. Je n’aurais jamais pensé que manipuler les autres deviendrait vite un jeu. Il faut avouer que ma cousine m’entraina très vite dans ce domaine. Elle était une spécialiste en la question… si jolie et si douée… Comment lui résister ? Elle devint mon professeur comme je devenais le sien dans les premiers temps pour vite devenir une camarade de jeu. Elle choisissait mes cibles. Je choisissais les siennes. Le premier qui faisait craquer la cible avait gagné. En général on faisait des paris. J’avais déjà perdu… Mais elle aussi. Et puis j’avais un avantage sur elle : j’étais un homme. Comment ça c’est macho de dire ça ?! Mais non mais non... Le culot ça me connaissait. Elle peut-être qu’elle agissait dans l’ombre mais moi non. Tout le monde savait que je ne me cachais pas de mes conquêtes. Pourquoi faire ? J’étais plutôt fier à vrai dire de changer de nana comme de chemise. Que m’importe les rires ou les regards de mes travers je savais que je faisais craqué les filles par un simple sourire et certains ne le digéraient simplement pas. On avait beau me traiter de salaud ou d’enfoiré ou me prendre une ou deux baffes par là, ça les empêchait pas de tomber dans mes bras. Et puis n’étant pas le genre à forcer une fille ça me faisait bien sourire. Pourquoi ne pas les forcer ? Vous en retirez de la satisfaction vous de voir une fille paniquer O.o ? Moi ce que je préférais c’est de les voir résister jusqu’à ce qu’elle craque et passer à une autre. C’est là que c’est jubilatoire. Bon ok je suis un enfoiré mais que voulez-vous c’est plus fort que moi…

Mais Poudlard c’est aussi un endroit où je peux éviter d’avoir à faire à mon père constamment. Je déteste quand il décide de régenter ma vie. Ça m’agace. Mais là il avait poussé le bouchon trop loin. Les vacances dernières je viens d’apprendre que je suis fiancé à une fille. MOI ! Fiancé ! Non mais il a fumé ou quoi ! Je n‘ai que 16 ans ! je n’ai pas envi de me marier avec une fille ?! Comme s’il me laissait le choix. J’appris très vite l’identité de ma future femme : Eleonore Brown. Hum… J’avoue j’aurais pu avoir pire comme femme. Elle reste canon. Mais quand même ! Moi et le mariage hors de question ! Me trouvant bien à un moment ou un autre avec elle on finit par se mettre d’accord : on ne voulait pas se marier. Comment ? ça je ne sais pas encore… Par contre mon père m’avait mis une sale idée à la tête : C’est pas parce que je ne la veux pas pour femme que je ne la veux pas dans mon lit héhé ! Pourtant les choses se gatèrent par la suite. Eléonore était amoureuse d'un autre. Mon père avait cette salle manie de voilà la pureté chez ma future femme. Elle coucha avec ce type. Moi ça m'arrangeait bien vu la rupture final du contrat donc je ne disais rien. Sauf qu'étant seul héritier des O'Connor et mon père et son obsession d'un descendant... Il me fiança par la suite en cours d'année encore avec une autre fille venue tout droit d'Amérique et nouvelle depuis moins d'un an à Poudlard. On dit que sa famille était prestigieuse. Merlin ça l'est autant que sa beauté je n'ose même pas imaginer... Cette fille est d'une beauté incomparable ! Et c'était ma nouvelle fiancée. J'hésitais entre être heureux et me jeter par dessus un pont car bien évidemment mon père n'était pas fou. Touche là mon vieux... prends sa virginité avant un autre et tu seras marié sans même avoir eu le temps de dire Quidditch !

Ma vie commença alors vraiment… le jour où je tombais amoureux. Je ne sais pas exactement quand c’est arrivé. Ce sentiment qui vous envahi de toute part et qui vous fait flipper. Je suis jeune, j’ai joué les cons j’ai eu peur et j’ai fui comme un lâche. Aujourd’hui encore je m’en mords les doigts. Et depuis ? Je n’ai rien fait pour arranger mon cas. Je me résume. Fiancé à elle mais pas prêt j’ai espéré plus fort que la normale que quelque chose nous libère… Puis cette occasion s’est présentée. J’aurais pourtant pu l’oublier. Je l’aimais… Je n’avais qu’à ignorer le décès de ses grands-parents, celui de mon père et la possibilité de choix qui s’offrait à moi. La liberté ou l’amour… Ça ne tenait qu’à moi de nous rendre heureux. Rien ne nous bloquait. Elle m’aimait, je l’aimais même si elle ne l’a jamais su et finalement j’ai tout gâché. Peureux… J’ai tout foiré. Je ne me sentais pas prêt et je lui ai demandé de partir, de sortir de ma vie… J’ai choisi la liberté. Aujourd’hui j’en paye le prix…

A chaque fois, quoi que je fasse, quoi que je dise, je ne me sentais pas moi-même avec elle. Elle me rendait différent. Je n’étais jamais aussi serein que quand je la tenais dans mes bras. Elle était mon pilier. Sans elle je n’aurais surement pas passé cette septième année si bien. Lou-Ann était mon ange quoi que l’on en dise et plus je l’aimais, plus mon cœur vibrait pour elle plus je faisais des conneries pour tout casser la faire souffrir sans le vouloir au passage. Toujours impossible à tenir je n’ai pas su dire non à Elektra à notre septième année. Ma cousine ne supportant pas Lou n’a rien arrangé avec Elektra. Ces deux là de connivence pour rester les femmes de ma vie et chasser Lou de ma vie. Je m’éloignais peu à peu ne sachant comment me comporter. Je n’ai jamais ressenti ça pour une femme avant elle. Elektra et Vesper le savaient bien. Cherchant conseille auprès d’elles, se fut rapidement la chute entre nous. Ça commençait par des oublies et des moments où je la délaisse. Fier et arrogant parfois des mots blessants sortaient de ma bouche. Ma cousine m’encourageait à ne pas me laisser faire. Combien de disputes entre nous ? Mais combien de moments calmes aussi ? Combien de moment dans ses bras ? Combien de moments à me sentir revivre quand parfois mes lèvres s’égaraient sur les siennes sans le vouloir. On était rarement d’accord et je ne faisais jamais d’efforts mais pourtant parfois on était bien tous les deux. Quand j’étais seul avec elle je ne faisais jamais et je me perdais doucement dans ce sentiment inavoué. Combien de fois je me suis demandé si je ne ferais pas mieux de lui faire une vraie demande dont elle mérite… ? Je l’aurais surement fait. Si Elektra et Vesper n’étaient pas intervenues…

ELEKTRA – Tu veux quoi ?!

VESPER – Tu es sûr que ça va ?

JOSH – Oui. Elle est toujours là quoi que je lui fasse comme mal. Elle n’a jamais lâché. Elle m’a toujours soutenu même si parfois j’allais trop loin. Elle est parfaite… Elle mérite au moins une vraie demande avant notre mariage je pense. Elle était là quand mon père était mort !

VESPER – Nous aussi on était là !!

ELEKTRA – Ecoute tu fais ce que tu veux moi personnellement je m’en fou bien mais pense que tu n’as que 17 ans et que tu vas finir par t’enfermer dans ce mariage monogame. Pense au bébé qui pleur et aux couches que tu vas changer parce que oui ça commence comme ça. Tu finis par céder et lui fait la plus belle demande de sa vie et après ? Tu deviens son petit chien ? Tu cèdes tous ses caprices ? Je doute que ton père imaginait son fils unique comme ça. Mai après c’est toi qui voit. C’est ta vie.

VESPER – Elektra a raison Josh… On ne veut pas te casser mais fait attention. Lou a une emprise sur toi et ça se voit. Regarde-toi ! tu es dingue de cette fille.

JOSH – Je ne suis pas dingue !

ELEKTRA – Oh si… Demande à Luc ce qu’il en pense … Il est d’accord avec nous. Tu l’aimes. M’enfin si tu veux te réfugier dans ce truc nian nian dis-le et on arrêtera tous les deux.

VESPER – Pareil pour moi.

JOSH – Ok les filles on se calme, c’était juste une idée comme ça, on ne s’emporte pas… Je ne ferais aucune demande.

VESPER – je pense que c’est mieux comme ça…

Et à partir de ce jour la chute commençait… Elles venaient déjà de me convaincre d’être intransigeant et surement pas sensible. Quand les grands-parents de Lou-Ann finirent par mourir elles n’hésitèrent alors pas une fois à me rappeler que c’était le moment idéal pour en finir avec cette histoire. Luc étrangement n’était pas d’accord. Il s’était attaché à Lou en tant que très bon ami. Il discutait souvent avec elle. A trainer d’ailleurs avec elle ce mec s’était finalement un peu adouci avec les filles. Lou avait un don pour rendre agneau le plus vil serpent de toute façon. Enfin Luc ne voyait pas pourquoi je devais en finir avec mes fiançailles. Jamais je ne trouverais femme plus dévouée selon lui. M’enfin il n’alla pas non plus me maudire quand je pris mon choix me soutenant tout de même en restant proche de Lou. Ainsi mon choix était fait. La liberté avant l’amour. Parce que l’amour n’a pas sa place dans la vie que je risque de mener. Il me rend bien trop faible et ce n’est surement pas le moment. Ainsi la fin de Poudlard arriva et les ruptures de notre contrat avec…


Après Poudlard

Pourtant le temps passe… elle a mis du temps mais il a passé. Elle s’est construit une nouvelle vie… Elle a trouvé quelqu’un. Je ne l’ai jamais vu aussi jolie. Avec lui elle rayonnait. Me voilà complètement anéanti. Face à son bonheur je me sentais mal et mes sentiments me revenaient en pleine figure. Quoi faire ? Quoi dire ? Elle a trouvé quelqu’un dans sa nouvelle vie je ne supportais pas l’idée. J’ai bien tenté de laisser le temps apaiser mes sentiments. Je n’ai jamais fait autant le con avec ma cousine ou même avec Elektra. Mais… Elle me manquait. C’est elle que je voulais. Je ne supportais finalement pas la séparation. Le temps passait et je n’arrivais pas à l’oublier. Elle faisait pourtant sa vie de son côté pendant que je repassais dans ma tête tous nos bons moments. Le temps n’y faisait rien elle me manquait terriblement.

Comment j’avais des informations d’elle ? Luc… étrangement ce mec avait fini après Poudlard par garder contact avec Lou-Ann. C’est grâce à lui que j‘appris qu’elle avait un petit ami… puis un fiancé… Il m’incitait à réagir. Il avait bien compris depuis le temps que je l’aimais. Et si j’allais la revoir ? Et si j’allais lui parler ? Lui expliquer pourquoi j’ai fait ça à la fin de Poudlard. Je ne lui avais jamais vraiment donné d’explication après tout. Seulement je refusais d’entendre les conseils de Luc. Je n’ai jamais été très courageux. Plutôt lâche dans mon genre, les conseils des filles me semblaient plus simples à suivre. Ne va pas la voir et oublie-là c’est mieux pour toi. C’est ce que j’essayais de faire. Mais…

J’ai fait une terrible erreur en la quittant et ce ne fut pas la seule. A seize ans devenant jeune mangemort me voilà aujourd’hui un fier partisan suivant les idéaux de mon père fidèlement. Je ne supportais pas ces nés moldus qui se croient pouvoir être meilleure que les sorciers de sang pur. Mangemort à plein temps en plus d’oubliator au ministère finalement je montais doucement ma propre réputation de bon sorcier comme mon père avait toujours rêvé de me voir. J’en oubliais qui j’étais… Aveugle, je n’étais pourtant plus capable d’effectuer un patronus comme dans le passé… Mon renard avait d’abord perdu sa forme avant doucement de disparaitre. A quoi bon ? De toute façon je n’en avais pas besoin pour me protéger alors peu importe que les souvenirs heureux seul résultat de ma capacité à former un patronus me faisait aujourd’hui tant souffrir… Je détruis des vies à défauts de voir la mienne fleurir. Les familles me dégoutent. Le bonheur me révulse. Pourquoi les autres y auraient le droit et pas moi ? Si je ne peux avoir la femme que j’aime je détruirais ces familles qui n’ont même pas le droit de vivre selon moi. Les ordres je les applique sans discuter et je m’en fais même parfois une joie. Peut-être une trop grande…

Je me rappellerais toujours cette rancune quand j’ai appris ses fiançailles par Luc. Je me revois encore faire un tel massacre par pur folie que Luc lui-même du tenter de me maitriser. La question était tombée :

LUC – Si tu l’aimes autant pourquoi tu l’as quitté ?

Parce que je ne suis qu’un con trop fier et peureux qui n’a pas su faire face à ses sentiments ? Aujourd’hui plus que jamais pourtant ils sont encore plus forts que dans le passé. Quand je la vois dans l’ombre quitter son travail ou rire avec ses amis… Elle a fait de sa vie une chose bien plus belle que la mienne. L’épiant… la surveillant… Je n‘arrive à faire face à ce que je ressens quand je la vois. Et la voire embrasser ce type… Mon poing finit toujours dans le mur avant de fuir pour calmer cette douleur. La rancune grandit. Ma haine pour ce type aussi. Je n’avais plus qu’une envie. Le tuer avant qu’il n’ait la possibilité de faire ce que j’ai raté de faire. L’occasion un soir fut trop grande et je n’hésitais pas une seule seconde. La haine dans le regard je l’avais fait pour elle. J’étais devenu complètement fou ce soir là. En réalité je l’étais depuis bien trop longtemps. Habitué à cette jalousie compulsive envers elle si je ne pouvais la toucher, personne ne le pourrait. Cette folie pouvait malheureusement aller très loin et la chute en enfer commença ce jour où je tuais un homme au nom de la jalousie. Ce jour-là je sus que j’étais capable du meilleur mais surtout : du pire…


Aujourd’hui

Elle me hait, Je l’aime. Elle veut me tuer, je veux l’épouser. Elle veut ma peau, Je veux son cœur. Comment définir ce lien qui nous lie. Elle m’a vu tuer sa seule et unique chance pour elle d’être heureuse. Pour moi j’ai tué la seule et unique chance de la perdre. Je ne pouvais m’y résigner. Ce jour Luc m’en décolla une immense avant qu’on ne se batte et qu’il me hurle dessus d’être complètement insensé. Le conseil qu’il m’avait donné ne devait pas m’amener à tuer son fiancé mais bien à simplement renouer contact. Quand on est con et jaloux que voulez-vous… ? Il ne me comprenait plus. Vesper et Elektra n’avait jamais autant rigolé même si ça ne les rassurait pas vraiment de voir à quel point j’ai été capable de jalousie après tant d’années. Pourtant une question restait en suspend.

LUC – Et tu vas faire comment pour la récupérer, maintenant que tu l’as brisé une seconde fois ?! Tu as pensé à ça ? Elle te déteste ! Elle te hait ! Bravo Josh… Je te félicite. Pour rattraper ta connerie infantile je te souhaite du bon courage…

Ma réponse ?

JOSH – Qui te dit que je veux la récupérer ?

LUC – Alors c’est comme ça ? A défaut de pouvoir l’avoir tu vas tuer tous les hommes qui vont tenter de la posséder ?

JOSH – Je n’aurais pu résumer mieux.

LUC – T’es vraiment qu’un crétin ma parole ! Tu sais quoi ? Tant que tu ne seras pas capable de raisonner comme un homme et non comme un gamin je crois que ce n’est même pas la peine que l’on se reparle…

JOSH – C’est toi qui me dit ça ?! Toi qui n’hésitais pas à seize ans parfois à forcer les filles !!

LUC – J’avais seize ans ! Et je le regrette. Mais putain Josh regarde ce que tu fais subir à la femme que tu aimes ! Ouvre les yeux ! Arrête d’écouter ta vipère de cousine ou Elektra ! Tu crois qu’elles sont un modèle ?! Elles passent leur temps à charmer les hommes pour les dilapider de leur fortune avant de les tuer ! Elektra est déjà eu deux mariage à son actif ! Ouvre les yeux !

Je ne voulais rien entendre. Je ne voulais pas comprendre. Et je m’entêtais sur cette voix perdant un ami fidèle… Luc était mangemort tout comme moi et pourtant à sa façon il choisissait la lumière bien trop aveuglante pour moi. Préférant se remettre du côté de Lou-Ann il refusa de m’adresser la parole tant que je la faisais souffrir comme je le faisais. Comment faire pourtant ? C’est tout ce que je savais faire dans la vie ! Aujourd’hui alors je me retrouve avec une femme qui me déteste et qui veut me tuer alors que je l’aime et que je ne veux que son cœur. Vivant avec ma cousine dans le même appartement et côtoyant Elektra assez souvent comme dans le temps finalement j’étais resté cet adolescent de seize ans trop capricieux pour réaliser le mal qu’il fait autour de lui. Ouvrirais-je un jour les yeux ?


✖ Quelques détails ✖
Même les adultes ont à remplir


♦️ Une particularité ?
Une particularité physique, dans votre famille, dans votre tempérament. Un objet qui vous serez propre et que vous auriez fabriquez. Vous avez perdu un de vos cinq sens ? Quelque chose d'unique en somme, veuillez le décrire en précision juste ici ! Attention pour les dons nous sommes très à cheval et surtout pour les enfants/ado donc pas de maîtrises. De plus pour avoir ce don il faudra bien évidemment passer par la boutique. Nous sommes dans un forum HP et non dans un forum X-men ne l'oubliez pas Wink ! Pour les personnes qui prennent un DC et qui veulent un don, bien évidemment les points que vous avez cumulé dans le passé avec votre compte actuel peuvent être utilisés pour avoir un don pour votre nouveau personnage !

♦️ Un animal de compagnie ?
Une chouette du nom de "Fantasme" ne cherchez surtout pas à comprendre... Cette chouette est surement l'animal qui m'est le plus fidèle. Grise claire et toute petite elle est pourtant très rapide pour délivrer les courriers sans se faire intercepter. Cette chouette est une perle sans aucun doute ! Il y a aussi le gros berger allemand qui garde l'appartement que j'ai avec ma cousine, avec l'elfe de maison, le temps de mon absence et celle de Marléna.

♦️ Activités extra-scolaire ?
Ex-Attrapeur de l'équipe de Quidditch de Serpentard dans le temps.

♦️ Votre place dans l'intrigue ?
A Poudlard : c'est fini pour moi Razz

A l'extérieur : Mangemort. Je suis les traces de mon père sans hésiter. Seul héritier des O'Connor avec mon cousin, on tente de suivre vraiment cette vision qu'à notre famille depuis des millénaires dont le seul véritable sang qui compte est bien celui des sang pures. Les autres n'ont plus qu'à s'agenouiller et les moldus se faire asservir.




✖ Moi, écrivain ! ✖
derrière l'ordi
Mon pseudo est Jessie et je certifie bien avoir plus de 16 ans comme le demande le règlement en affirmant avoir 23 demain GOSH ! parce que je sais que ce forum possède un contexte très sombre. Je tiens alors à dire que ce que j'aime le plus sur ce forum c'est parc que c'est moi qui l'a créé Razz ? mais que par contre je suis un peu déçu par rien pardi ! Je vais pas dénigrer ma création x). En tout cas j'ai trouvé le forum à cet endroit : dans le cerveau dont James et moi partageons secrètement pour deux ? et qu'ayant bien lu le règlement, le code se trouve être ok by lily ! . Je pense alors être ici dans une fréquence de cinq jours sur sept. Un petit mot pour la fin ? Héhé C'est le DC de Lily !! Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Josh Z. O'Connor [FONDATEUR]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Josh Price [TERMINE]
» Signature de contrat - Josh Bailey
» Prolongation de contrat RFA - Josh Gorges
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Josh Bailey à MTL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fidelius Charm :: Autour des Personnages :: Les Présentations :: La Liste des Membres-